Mairie d’Eteaux

Vous êtes ici : Accueil > Les services > Environnement & Santé > Plan de protection de l’atmosphère de la Vallée de l’Arve (PPA) > Le brûlage des déchets verts et l’écobuage, une pratique polluante !

Le brûlage des déchets verts et l’écobuage, une pratique polluante !

  • Publié : 19 mars 2015
  • Mis à jour : 2 mai 2017


Alors que le printemps arrive, les brûlages de végétaux se multiplient. Activité interdite, car émettrice de plusieurs polluants dont les particules fines, elle reste pourtant pratiquée. En effet, en Rhône-Alpes on estime que 9% des maisons individuelles ont recours à cette pratique.


Dans la vallée de l’Arve, zone sensible pour la qualité de l’air, il est important de ne pas brûler les déchets verts !


D’autres solutions existent : compostage, broyage puis paillage des plantations ou apport en déchetterie


Attention aux idées reçues : le trajet pour l’apport en déchetterie reste bien moins polluant pour la qualité de l’air que le brûlage sur place des déchets végétaux ! En effet, " Brûler 50 kg de végétaux émet autant de aprticules qu’une voiture à moteur Diesel récente qui parcourt 6 000 km !"


1- Agir pour la qualité de l’air dans la vallée de l’Arve



De par sa topographie, la vallée de l’Arve est régulièrement exposée à des épisodes de pollution de l’air. Ainsi, le Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA), prévoit d’agir sur les différentes sources d’émission. Si le chauffage au bois et le transport routier sont à l’origine de la majorité des rejets de particules, la combustion à l’air libre des végétaux participe également aux émissions de plusieurs polluants. Activité courante et à première vue anodine, le brûlage à l’air libre contribue significativement aux niveaux de pollution durant les épisodes anticycloniques.



2- Le brûlage des déchets verts émet des polluants dangereux pour notre santé



Outre la gêne occasionnée au voisinage par les fumées et les risques d’incendies, la combustion à l’air libre des déchets verts est très polluante pour la santé et l’environnement, particulièrement quand les déchets végétaux brûlés sont humides.
En effet, c’est une source d’émission de particules dans l’air, mais aussi d’autres composés cancérigènes comme les HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques), le benzène ou des dioxines. Ce brûlage, en association avec d’autres déchets (plastiques, bois traités, papiers souillés, carburant) est totalement à proscrire en raison de sa haute toxicité.


3- Une pratique interdite !



Particuliers, entreprises, collectivités, … pour tous, le brûlage à l’air libre des déchets et l’écobuage sont strictement interdits sur l’ensemble du territoire de la vallée de l’Arve, en dehors de dérogations préfectorales spécifiques.
En effet :
- L’article 84 du règlement sanitaire départemental interdit tout brûlage à l’air libre des déchets ménagers depuis plusieurs années.
- L’arrêté préfectoral n°2012131-0019 interdit toute pratique d’écobuage ou de feu de forêt herbes ou broussailles dans le périmètre du PPA.



ATTENTION : Toute incinération de végétaux est passible d’une contravention de 450 € (article 131-13 du nouveau code pénal).



4- Des solutions pour ne pas polluer et ne pas gaspiller



Les activités de jardinage (taille des haies, élagage, tontes, …) génèrent d’importantes quantités de déchets végétaux. Ces déchets peuvent trouver bien des emplois au jardin.


Transformer les déchets verts sur place  :


Compostez vos déchets verts avec vos déchets de cuisine (épluchures de légumes, restes de repas, …). Cela permet de réduire le volume de vos poubelles et de produire un amendement de qualité pour vos sols.
À savoir : Un tas de compost correctement géré ne sent pas mauvais !


Broyez les branchages et utilisez le broyat obtenu pour :
- pailler vos plantations dans le potager ou les massifs fleuris (préserve les plantes des variations de température et d’humidité, évite la pousse des mauvaises herbes, fertilise le sol) ;
- enrichir votre compost (matière sèche et ligneuse, favorable à l’aération du compost).


Les apporter en déchetterie


Ces déchets seront ensuite valorisés par compostage (par la commune ou par une société indépendante).
À savoir : Le trajet pour l’apport en déchetterie reste bien moins polluant pour la qualité de l’air que le brûlage sur place des déchets !
- l’apport de déchets verts à la déchetterie la plus proche. Ces déchets seront ensuite valorisés par compostage. Vous trouverez les informations de la déchetterie de la Roche-sur-Foron sur [www.ccpaysrochois.fr->http://www.ccpaysrochois.fr]



Pour en savoir plus :



- Consulter la plaquette "Brûlage à l’air libre, une pratique polluante" disponible sur [www.prioriterre.org->http://www.prioriterre.org] Association Prioriterre : 04 50 67 17 54 et également dans votre mairie et les pharmacies.



Pour les informations sur la qualité de l’air : Association Air Rhône-Alpes : 09 72 26 48 90


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Documents joints

Affiche préfecture, PDF, 368.7 ko
Feux de broussailles communiqué de presse, PDF, 95.6 ko
Informations à la population, PDF, 225.4 ko