Mairie d’Eteaux

Vous êtes ici : Accueil > Les services > Environnement & Santé > Charte pour la préservation du patrimoine du plateau des Bornes

Charte pour la préservation du patrimoine du plateau des Bornes

 

CHARTE DU PLATEAU DES BORNES

Pour une meilleure préservation et valorisation de notre territoire.

Le Plateau des Bornes, situé entre l’agglomération annécienne et genevoise contre le massif du Salève, présente une qualité paysagère et écologique exceptionnelle.
Parmi les activités importantes du territoire, l’agriculture fait partie du patrimoine local et a contribué à façonner les paysages actuels. La chasse fait également partie des activités du territoire.
Proche d’agglomérations urbaines, le plateau représente une zone fréquentée (engins motorisés, VTT, randonneurs, cavaliers…).
Le plateau abrite également un réseau de zones humides aussi remarquable par la biodiversité qu’il abrite que par son rôle vis-à-vis de la préservation de la ressource en eau.
La structuration des paysages et le maillage bocager du territoire constituent des corridors écologiques importants dans un contexte d’activité urbaine liée à la proximité d’Annecy et de Genève.

Fortes de ces constats, le dénominateur commun étant d’appartenir à une même entité géographique avec le même paysage, la même histoire, le même avenir, les communes d’Arbusigny, Cruseilles, Eteaux, Evires, Groisy, La Chapelle Rambaud, La Muraz, Menthonnex en Bornes, Pers-Jussy, Villy le Bouveret, Vovray en Bornes se sont regroupées autour d’un projet de préservation de ce territoire de qualité paysagère et environnementale remarquable, de façon à transmettre aux générations futures un lieu de vie et de qualité au moins équivalent à celui d’aujourd’hui.
A la suite de plusieurs réunions et débats, la charte du Plateau des Bornes a été signée le 28 septembre 2012 à Groisy par les représentants des 11 communes associées.
Elle se décline autour de 3 axes :
• la préservation des espaces naturels remarquables
• le maintien des paysages et de la nature ordinaire 
• la valorisation du patrimoine naturel et culturel.

Ce regroupement n’a pas de vocation administrative mais il permettra de mutualiser des moyens, de se doter d’outils de défense communs vis-à-vis des menaces, telles l’exploitation des gaz de schiste ou autres et surtout d’être éligible à des subventions du Département, de la Région, de l’Etat voire de l’Europe afin de financer des actions.
Le Conseil Général, l’Agence de l’Eau encouragent la démarche et sont prêts à accompagner financièrement le projet.
Le comité de pilotage sera élargi à d’autres acteurs du territoire concernés par la démarche, tels que les agriculteurs, les chasseurs, les quads, les OT, la FRAPNA…
L’association ASTERS (conservatoire des espaces et du patrimoine naturel de Haute-Savoie) qui accompagne les communes dans ce programme, est chargée dans une première phase, de dresser un diagnostic préalable afin d’affiner les objectifs et les enjeux sur lesquels sera bâti un programme d’actions bien identifiées.
D’ores et déjà, la mise en place d’un plan de circulation et d’un balisage pour réglementer la fréquentation des engins motorisés dans les espaces à protéger, devrait améliorer la cohabitation avec les autres utilisateurs de l’espace.

Signataires de la Charte du Plateau des Bornes


 


Charte du plateau des Bornes - Engagements et objectifs des signataires